Car je connais les projets que j’ai formés sur vous, dit l’Éternel, projets de paix et non de malheur, afin de vous donner un avenir et de l’espérance.
Jérémie 29.11

Quand on lit ce verset hors de son contexte on peut penser que Dieu s’adresse à son peuple pour lui dire que tout ira bien. Que malgré la difficulté, tout concourra à leur bonheur et éventuellement au bonheur de celui qui lit ce verset et qui se l’attribut sans prendre le contexte du texte.

1. Le contexte

Au travers de Jérémie, Dieu a exhorté le peuple à la repentance sous peine de déportation mais au lieu d’écouter Jérémie, le peuple à écouter les faux prophètes qui proclamaient la paix. C’est comme si aujourd’hui quelqu’un prêche un Évangile biblique qui ne promet pas la facilité mais la présence de Dieu à nos côtés dans tout ce que nous traverserons. Et de l’autre côté un autre prêche un dieu « bon bon » prêt à servir tes intérêts, tes désirs, et tes envies. D’un côté dit l’un repentez-vous, revenez au véritable Évangile car à la moindre tempête vous lâcherez la main de Dieu. De l’autre un autre dit : Vous ne pouvez pas avoir d’épreuve, vous ne pouvez pas avoir de difficultés, venez à Dieu et tout s’arrangera. Alors que les exemples de Job, David et même Jérémie vont à l’encontre de ce type de message.

Au bout d’un moment, au travers de Jérémie, Dieu a dit au peuple de « déménager », de quitter leur pays, leur maison pour aller dans le pays de « l’ennemi ». Certains l’ont fait et c’est à eux que s’adresse cette parole. Ils ont obéi, ils sont dans un pays étranger, ils sont mal à l’aise, ils veulent rentrer chez eux et Dieu leur dit au verset 10 que ça va durer 70 ans.

Mais voici ce que dit l’Éternel : Dès que soixante–dix ans seront écoulés pour Babylone, je me souviendrai de vous, et j’accomplirai à votre égard ma bonne parole, en vous ramenant dans ce lieu.

2. Endurer le processus

Dieu n’a pas promis la facilité. Tu peux obéir à Dieu et te retrouver dans une situation difficile, compliquée, inconfortable et Dieu te dit : C’est là que je te veux. Ne cherche pas à fuir, ne cherche pas de solution alternative, ne cherche pas à rebrousser chemin, aussi difficile que ça soit pour toi, reste là et construis. Je sais que ce n’est pas ce que tu avais prévu pour ta vie, mais tu es néanmoins dans ma volonté pour toi parce que finalement les plans que j’ai pour toi sont des projets de paix et non de malheur pour te donner un avenir et de l’espérance.

70 ans ! C’est le temps que Dieu a dit que ça durerait. Certains sont morts, d’autres ont vieillis, il y a eu des naissances. Mais tout c’est fait en accord avec la direction de Dieu

Conclusion

Dieu n’est pas un béni « oui oui » ou ton homme de main pour accomplir ce que tu veux qu’il accomplisse quand tu veux, ou tu veux, à l’heure que tu veux. C’est l’inverse, il est le créateur et tu es la créature. C’est à toi de suivre, d’obéir, d’avancer ou de faire une pause s’il te dit de le faire.

Sache que toutes les situations, les difficultés, les épreuves ne sont pas forcément des attaques. Comment Sara aurait su que Dieu peut faire ce qu’il a dit qu’il allait faire malgré sa ménopause si elle n’avait pas dû attendre approximativement 90 ans avant d’enfanter.

Dieu ne les avait déporté pour les détruire, mais pour les préserver. C’est dans les difficultés que nous murissons et que Dieu nous prépare à la mission qu’il a pour nous. Particulièrement quand Dieu nous appelle au Leadership. David a attendu 13 ans pour accéder au trône et c’est pendant cette période qu’il a acquis des compétences en matière de guerre. Les difficultés qu’il a rencontrées ont également révélé son cœur. Ne cherche pas à fuir, ne crie pas à l’attaque spirituelle, ne va pas d’église en église, de pasteur en pasteur, pour trouver une solution. Attends-toi à Dieu, reste à ses pieds, reste dans sa Parole et tôt ou tard la date d’expiration arrivera et Dieu te relèvera.

(Visited 15 times, 1 visits today)

Leave A Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *