Alors il s’assit, appela les douze, et leur dit : Si quelqu’un veut être le premier, il sera le dernier de tous et le serviteur de tous.

Luc 9.35

Sur le chemin de Capernaüm, les disciples se demandaient qui était le plus grand.

Qui ne voudrait pas être parmi les grands de ce monde ?
Qui ne voudrait pas être puissamment utilisé par Dieu ?
Qui ne voudrait pas que son ombre guérisse les malades ?
Qui ne voudrait pas que son entreprise soit la première dans sa catégorie ?
Qui ne voudrait pas être reconnu comme une personne exceptionnelle par ses pairs ?
Qui ne voudrait pas être parmi les grands, voir le plus grand ?

Je ne pense pas que ce soit une mauvaise chose de vouloir faire des grandes choses pour Dieu ou dans le milieu entrepreneurial. Particulièrement dans le cadre de l’entreprise ou de la création d’entreprise, je pense que nos produits devraient sortir du lot et être exceptionnel. J’encourage tous ceux qui veulent accomplir des grandes choses pour Dieu, qui refuse le statuquo et sont prêts à payer le prix dans la prière, le jeûne et une éthique de travail irréprochable pour accomplir des exploits.

Néanmoins, il y a un petit bémol. Jésus ne reproche pas aux disciples leur rêve de grandeur, mais il leur explique l’échelle de grandeur dans le royaume de Dieu. Celui-ci ne fonctionne pas comme le monde. La différence fondamentale est que celui qui est grand, celui qui dirige, celui qui est puissamment utilisé par Dieu est le SERVITEUR DES AUTRES.

Dans le monde, c’est l’inverse. Plus tu es grand, plus tu accomplis des choses, plus tu réussis, plus les autres sont à ta merci, plus ils doivent te respecter, plus tu peux attendre davantage d’eux. Tu ne les sers pas, mais ils te servent toi, en tant que personne et ta vision. Ils sont à ton service.

Il n’en est pas ainsi pour nous leaders, leadeuses chrétiens(nes)

La vraie grandeur, c’est choisir délibérément et volontairement de servir les autres et Dieu. La vraie grandeur n’est pas déterminée par le statut ou le titre mais dans le service. Tu te demandes à quoi ressemble un tel leader ?

Pour un ministre de Dieu

  • La bienveillance vis-à-vis de ses fidèles
  • S’intéresser aux personnes, à leur âme et non à ce qu’elles peuvent rapporter au ministère
  • Étudier la Parole pour transmettre un évangile pur
  • Être disponible sans pour autant négliger sa famille
  • Être intègre, humble et enseignable. Dieu peut utiliser un plus petit pour nous enseigner et nous reprendre.
  • Servir au travers de la prédication, des entretiens, des visites…

Pour un entrepreneur

  • Prendre soin de soi pour donner le meilleur de soi à son équipe et ses clients
  • Investir du temps dans la relation avec nos collaborateurs
  • Donner l’opportunité à nos collaborateurs de prendre en charge en déléguant certains aspects de l’entreprise et les laisser gérer à leur façon (tout en respectant nos valeurs)
  • Être à l’écoute de son équipe
  • S’intéresser à eux en tant que personne et manifester de la bienveillance quand ils traversent une période difficile.
  • Avoir le meilleur service clientèle de la planète qui trouve toujours une solution pour les clients et usagers.

Pour illustrer l’exemple de la délégation, je prendrais un exemple personnel. Comme tu le sais peut-être déjà, j’ai une association qui organise entre autre chose des évènements. Chaque année nous avons tenu une conférence annuelle et le Seigneur m’a donné une organisatrice évènementielle. J’ai passé du temps avec elle, beaucoup plus qu’avec les autres, et elle a vraiment compris et adhéré à la vision. Je suis quelqu’un dont le cerveau n’arrête de fonctionner que quand je dors. Par exemple, je peux lui dire de chercher une salle, mais je ne peux pas m’empêcher de chercher de mon côté. Elle n’était jamais totalement en charge de l’évènement.

Puis un jour j’ai vu son cœur pour cette vision que Dieu m’a donné et elle m’a dit occupe toi d’être conférencière, je connais mon travail. Depuis ce jour j’ai lâché du lest, beaucoup de lest. Au point ou je renvoie tout le monde vers elle quand il s’agit de l’organisation de l’évènement ou de la sélection des bénévoles. Cette liberté lui a permis de mettre en place « des procédures » auxquelles je n’aurais jamais pensé, mais qui sont extrêmement pertinentes. Je la laisse faire ce qu’elle veut et elle me connait ainsi que la vision tellement bien qu’elle n’est jamais sorti du cadre que Dieu nous a donné. J’encourage également les membres de mon équipe à me faire des critiques constructives sachant que j’aurais quand même le dernier mot 🙂 mais elles savent qu’elles peuvent parler et donner leur avis. Je suis également à leur service car mon leadership a pour objectif de faire sortir le meilleur d’elle. Mon objectif est que cette plateforme que Dieu m’a confié soit également une bénédiction pour elle. On est avant tout une équipe, dont j’ai la grâce d’être la visionnaire.

Nous devons servir Dieu, servir nos membres, servir notre communauté, servir nos collaborateurs, servir nos clients, servir notre famille. C’est cela, la véritable grandeur, c’est cela être grand dans le royaume de Dieu.

Tu veux être grand alors sers les autres !

Béni(e) par ce post ? N’hésite pas à me laisser un message en commentaire puis à le partager.

(Visited 18 times, 1 visits today)

1 Commentaire

  1. ONIONKITON AYola Taïwo janvier 11, 2020 at 6:49

    Merci beaucoup pour ce message qui me rappelle cette pensée: chez Dieu, c’est la fin qui justifie les moyens. Et surtout merci encore parce que beaucoup, dans une doctrine erronée, pense que le chrétien ne peut entreprendre et être riche tout en étant sur le droit chemin

    Reply

Leave A Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *