La Bible est un livre actuel et à chaque fois que nous l’étudions nous nous rendons compte que les personnages dont il est question dans les récits pourraient être nous, alors comprendre les leçons à tirés de leur histoire pourrait nous prévenir de commettre les mêmes erreurs. L’infaillibilité ne fait pas partie de l’essence de l’homme et l’histoire de Jefté nous le rappelle cruellement.

Jephthé fit un vœu à l’Eternel. Il dit:«Si tu livres les Ammonites entre mes mains, toute personne qui, à mon heureux retour de chez les Ammonites, sortira de chez moi pour venir à ma rencontre appartiendra à l’Eternel, et je l’offrirai en holocauste. »
Jephthé marcha contre les Ammonites et l’Eternel les livra entre ses mains… Jephthé retourna chez lui à Mitspa. Et voici que sa fille sortit à sa rencontre avec des tambourins et des danses. C’était son seul enfant:il n’avait pas de fils et pas d’autre fille. Dès qu’il la vit, il déchira ses vêtements et dit:«Ah! ma fille! Tu me jettes dans l’abattement, tu fais partie de ceux qui me troublent! J’ai fait un vœu à l’Eternel et je ne peux revenir en arrière – Juges 11: 30-35

Une décision, un vœu inconsidéré
Jephthé fit un vœu à l’Eternel. Il dit:«Si tu livres les Ammonites entre mes mains, toute personne qui, à mon heureux retour de chez les Ammonites, sortira de chez moi pour venir à ma rencontre appartiendra à l’Eternel, et je l’offrirai en holocauste – Juges 11:30-31

Dans ce passage, Jephté décide de lui même, d’offrir en holocauste toute personne qui sortira de chez lui à sa rencontre si il revient victorieux. Il dit bien toute personne qui sort de son « domicile », ce qui sous entend qu’il savait qu’il se préparait à sacrifier un de ses proches.

Le vœu de Jefté et la loi de Dieu
Qu’on ne trouve chez toi personne qui fasse passer son fils ou sa fille par le feu, personne qui exerce le métier de devin, d’astrologue, d’augure, de sorcier, de magicien, personne qui consulte les esprits ou les spirites, personne qui interroge les morts. En effet, celui qui fait cela fait horreur à l’Eternel et c’est à cause de ces pratiques abominables que l’Eternel, ton Dieu, va chasser ces nations devant toi – Deutéronome 18:10-12

Le principale problème des israélites à l’époque des juges était qu’il se détournait constamment de Dieu et de ses voies. Il fallait qu’il soit opprimé par une nation étrangère pour crier à Dieu. Telle une femme infidèle en recherche permanente d’un nouvel amant, il courrait après les pratiques païennes et leurs dieux. Jephté dont l’une des tâches en tant que juge était de transmettre les lois de Dieu, était tellement imprégné des pratiques païennes qu’il l’utilisa dans sa relation avec Dieu. Selon toute vraisemblance, Jephté, malgré le fait que Dieu l’avait choisit, n’a pas fait l’effort d’apprendre la loi de Dieu et de connaître Dieu. Malheureusement pour lui, son ignorance à couté la vie à son unique enfant. C’est vrai qu’il était face à un ennemi qui menaçait son peuple, mais cela ne justifie aucunement une prise de décision basé sur des principes autres que ceux que Dieu a établit.

Face à la pression environnante, aux challenges nous pouvons être tentés de prendre des décisions hâtives ou inconsidérées. Dieu aurait pu empêcher Jefté d’offrir sa fille en holocauste. Il l’a fait pour Abraham (Genese 22 :12), sauf qu’Abraham obéissait à un ordre de Dieu et qu’il semble évident que Jefté ne connaissait pas Dieu aussi bien qu’Abraham à son époque. Cet épisode de la vie de Jefté nous encourage à chercher à connaître Dieu au travers de sa Parole et des ordonnances qu’il nous a laissé. Car il est fort probable que si Jefté connaissait la loi de Dieu qui interdisait les sacrifices humains, il n’aurait pas fait un vœu aussi inconsidéré. Apprendre à connaître Dieu au travers de sa Parole et de ses ordonnances n’est pas une option mais une nécessité pour tous les chrétiens. C’est un challenge que nous devons embrassé jusqu’au retour de Christ : Connaître Dieu si intimement que ses lois, ordonnances, conseils soient gravés en nous.

Médhie

(Visited 8 times, 1 visits today)

Leave A Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *