N’est-il pas étrange de voir avec quelle facilité,
Le battement de coeur de la création est devenu anodin pour toi.
Les oiseaux chantent, le soleil se lève, la lune prend sa place, le vent caresse ton visage…
Submergé par le quotidien,
Tu ne t’émerveilles plus de ma puissance créatrice
Qui est à l’origine du simple fait que tu respires.
Viens, que tout autour de toi fasse silence
Émerveille toi à nouveau de l’oeuvre de mes mains.

Que toute chair fasse silence devant l’Éternel ! Car il s’est réveillé de sa demeure sainte.
Zacharie 2:13

Médhie

(Visited 1 times, 1 visits today)

Leave A Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *