Tu prêteras à beaucoup de nations, et tu n’emprunteras point.
Deutéronome 28 : 12b

Je vous ai montré de toutes manières que c’est en travaillant ainsi qu’il faut soutenir les faibles, et se rappeler les paroles du Seigneur, qui a dit lui-même: Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir.
Actes 20:35

Je me rappelle d’une histoire que j’ai lu, je ne sais plus dans quel livre. Elle relatait l’histoire d’un homme riche qui sortant de son travail (un très beau bâtiment) se retrouva face à une femme sans abri qui n’avait pas de quoi manger. Il la regarda puis monta dans sa voiture avec chauffeur. Après avoir mangé un copieux repas en compagnie de ses enfants et de son adorable femme, il repensa à cette femme sans abri.

Il interrogea Dieu en disant : « Mais Seigneur comment cela peut-il arriver ? Ne peux tu pas aider cette femme ?
Le Seigneur lui répondit : C’est pour cette que je t’ai crée et béni, afin que tu sois une source de bénédiction pour les autres.

Dans cette histoire il s’agit d’argent. Bénir l’autre ne se résume pas à cela, c’est un cadeau, un sourire, une exhortation, être disponible même quand on a qu’un seul désir rentrer chez soi… Bénir peut revêtir plusieurs facettes mais cela illumine toujours la vie de celui qui en bénéficie.

Médhie

(Visited 1 times, 1 visits today)

Leave A Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *