I. Mettre Dieu à la première place
Il est celui qui doit siéger sur le trône de notre cœur, car alors que nous nous préoccupons de son royaume, Lui nous donne tout ce dont nous avons besoin.
Matthieu 6:33
Faites donc du règne de Dieu et de ce qui est juste à ses yeux votre préoccupation première, et toutes ces choses vous seront données en plus.

II. Connaître le plan de Dieu pour soi-même
Connaître ce à quoi Dieu nous appelle nous aide à rester concentré sur notre objectif et à persévérer dans l’adversité. Si vous ne le connaissez pas il est important que vous commenciez à vous interroger et interroger Dieu dans la prière à ce sujet.
Avant que je t’aie formé dans le ventre de ta mère, je te connaissais, et avant que tu sois sorti de son sein, je t’avais consacré, je t’avais établi prophète des nations.
Jérémie 1:5

III. Discerner dans quelle saison on est
Saison de joie, d’épreuve, de transition. Quel qu’elle soit, en la discernant, on vit mieux car on sait qu’elle ne durera pas.
Il y a une saison pour tout, et il y a un temps pour toute affaire sous les cieux. Il y a un temps de naître, et un temps de mourir; un temps de planter, et un temps d ‘arracher ce qui est planté; un temps de tuer, et un temps de guérir; un temps de démolir, et un temps de bâtir; un temps de pleurer, et un temps de rire; un temps de se lamenter, et un temps de sauter de joie; un temps de jeter des pierres, et un temps d’ amasser des pierres; un temps d’embrasser, et un temps de s’ éloigner des embrassements; un temps de chercher, et un temps de perdre; un temps de garder, et un temps de jeter; un temps de déchirer, et un temps de coudre; un temps de se taire, et un temps de parler; un temps d ‘aimer, et un temps de haïr; un temps de guerre, et un temps de paix.
Ecclésiaste 3:1-8

IV. Comprendre ce que Dieu veut nous apprendre dans les saisons difficiles
La vie est une école. Assures toi chaque matin d’aller à l’école de « la vie », car au travers d’elle, Dieu fera de toi une lumière et un exhausteur de goût dans la vie de ceux qui t’entourent.
Je t’instruirai, et je t’enseignerai le chemin où tu dois marcher; je te conseillerai, ayant mon œil sur toi.
Psaumes 32:8

V. Être conduit par le Saint Esprit et non nos émotions
J’ai mal, je suis en colère, je suis déçue. Trop souvent les émotions prennent le dessus et nous empêchent de prendre les bonnes décisions. Soumettons-les à la lumière du Saint Esprit.
Mais le Consolateur, l’ Esprit Saint, que le Père enverra en mon nom, lui, vous enseignera toutes choses et vous rappellera toutes les choses que je vous ai dites.
Jean 14:26

VI. Être discipliné
Elle est nécessaire pour apprendre à gérer avec brio les grandes choses que Dieu à en réserve pour nous.
Mon fils, ne méprise pas l’instruction de l’Éternel, et n’aie pas en aversion sa réprimande; car celui que l’Éternel aime, il le discipline, comme un père le fils auquel il prend plaisir.
Proverbes 3:11-12

VII. Aimer comme Dieu
Je vous donne un commandement nouveau, que vous vous aimiez l’un l’ autre; comme je vous ai aimés, que vous aussi vous vous aimiez l’un l’autre. A ceci tous connaîtront que vous êtes mes disciples, si vous avez de l’amour entre vous.
Jean 13:34-35
Dieu a tant aimé le monde, qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse pas, mais qu’il ait la vie éternelle.
Jean 3 : 16

VIII. Demander à Dieu
Combien de fois on essaye de faire les choses par nous mêmes. La bonne résolution serait de travailler sur ce qu’on peut changer et de demander à Dieu de changer ce qu’on ne peut pas changer en s’attendant à sa réponse.
Demandez, et l’on vous donnera; cherchez, et vous trouverez; frappez, et l’on vous ouvrira. Car quiconque demande reçoit, celui qui cherche trouve, et l’on ouvre à celui qui frappe. Lequel de vous donnera une pierre à son fils, s’il lui demande du pain? Ou, s’il demande un poisson, lui donnera-t-il un serpent ? Si donc, méchants comme vous l’êtes, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, à combien plus forte raison votre Père qui est dans les cieux donnera-t-il de bonnes choses à ceux qui les lui demandent.
Matthieu 7 :7-11

XI. Faire confiance à Dieu pour rémunérer votre obéissance
Avez-vous déjà obéi à Dieu pour être ensuite critiqué et méprisé ? Faites lui confiance tôt ou tard Dieu vous justifiera.
Or, sans la foi, il est impossible de lui être agréable; car il faut que celui qui s’approche de Dieu croie que Dieu existe, et qu’il est le rémunérateur de ceux qui le cherchent.
Hébreux 11 :6
Samuel dit: L’Eternel trouve-t-il du plaisir dans les holocaustes et les sacrifices, comme dans l’obéissance à la voix de l’Eternel? Voici, l’obéissance vaut mieux que les sacrifices, et l’observation de sa parole vaut mieux que la graisse des béliers.
1 Sam : 15 : 22

X. Découvrir ce que Dieu dit que vous êtes et acceptez-le
Êtes-vous de celles qui préfèrent l’ombre à la lumière alors que Dieu voudrait vous élevez et faire de votre témoignage une lumière pour ceux qui sont dans les ténèbres ? Il est temps d’accepter ce que Dieu dit de vous !
L’ange de l’Eternel lui apparut, et lui dit: L’Eternel est avec toi, vaillant héros! L’Eternel se tourna vers lui, et dit: Va avec cette force que tu as, et délivre Israël de la main de Madian; n’est-ce pas moi qui t’envoie? Gédéon lui dit: Ah! Mon seigneur, avec quoi délivrerai-je Israël? Voici, ma famille est la plus pauvre en Manassé, et je suis le plus petit dans la maison de mon père. L’Eternel lui dit: Mais je serai avec toi, et tu battras Madian comme un seul homme.
Juge 6:12-16

Médhie

(Visited 5 times, 1 visits today)

Leave A Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *